Mycothérapie 

REISHI (Ganoderma Lucidum).
Appelé "Champignon de la jeunesse éternelle" par les chinois.


SHIITAKE (Lentinula Edodes)
Réputé en Chine pour protéger contre le cancer du sein.

MAÏTAKE (Grifola Frondosa)
Appelé "roi des champignons"
par les japonais.


"Reishi, Shitaké, Maïtaké" ils sont parmi les plus connus, mais il en existe bien d'autres encore.
"Champignon du soleil, Cordyceps, Coriolus versicolor, Coprin chevelu, Hericium erinaceus, Polypore et  Pleurotus" : leurs vertus sont prouvées et reconnues mais ils sont délaissés par notre médecine traditionnelle. En pratique, Ils font tous partie de mon arsenal thérapeutique.
Ils sont répertoriés dans la pharmacopée chinoise depuis plus de deux mille ans.
Dans la société d'aujourd'hui, face aux fléaux engendrés par notre mode de vie, les champignons médicinaux ont toute leur place, notamment grâce à leurs vertus anti-cancérigènes et afin de lutter efficacement contre les maladies neurodégénératives.
La raison de leur efficacité ? ils contiennent 9 acides aminés essentiels (substitut idéal des protéines animales) mais aussi un grand nombre de vitamines et d'oligo-éléments. Mais ils contiennent surtout de nombreuses bio-molécules comme les "bêtas-glucanes" et les "protéoglycanes" qui favorisent l'immunomodulation et l'activité anti-tumorale. Autres biomolécules présentent, "les triterpènes" antivirales, hépatoprotectrices, hypocholestérolémiantes mais aussi des diterpènes comme "L'érinacine A" jouent un grand rôle dans la régénération et la réparation du système nerveux, des "stérols" et des "lectines" qui inhibent la croissance des cellules cancéreuses, des "enzymes" antioxydantes etc.

L'origine, la traçabilité, les principes de culture et de fabrication sont autant de facteurs importants afin de bénéficier d'un produit sain, sûr et efficace. Il ne suffit pas de consommer un champignon lambda pour obtenir des effets thérapeutiques. A titre d'exemple, il faut 150 kilos de champignons frais pour obtenir 15 kilos de principes actifs qui eux mêmes donneront 1 kilo d'extrait (la forme la plus efficace présente dans une gélule). 

IMPORTANT:

Malgré l'absence d'effets secondaires et d'interactions médicamenteuses reconnus, la prise de champignons doit être conseillée et suivie sous couvert d'un thérapeute formé à la mycothérapie.
En aucun cas elle ne doit se substituer à un traitement allopathique mis en place par le milieu médical. Elle viendra donc uniquement en complément des traitements en cours.